ITG est membre du

Comment le Portage salarial peut être une solution pour les seniors
Haut

« A 50 ans, on est un vieux cadre, un très jeune président et un consultant plein d’avenir ». Cette phrase de Marc Cadiot, fondateur de l’Institut du temps géré (ITG), conseil en portage salarial, résume ce que le portage peut apporter aux seniors : une valorisation de leur expertise. L’IGS s’est interrogé sur les atouts du dispositif et son possible développement. Le groupe IGS, institut de formation initiale et continue, a rendu publics le 4 avril dernier les résultats d’une enquête sur le portage salarial effectuée auprès de personnes de plus de 45 ans. Avec, en France, un taux d’emploi des seniors le plus bas de l’OCDE, l’IGS s’est interrogé sur la possibilité pour le portage d’assurer la transition professionnelle des seniors. Le portage, l’indépendance dans le salariat L’opération de portage salarial met en relation un professionnel autonome (le « porté »), son employeur (l‘entreprise de portage) et une entreprise cliente pour laquelle est effectuée la mission. Le porté apporte lui-même à son employeur les missions de prestations intellectuelles qu’il a obtenues auprès de ses clients. L’entreprise de portage obtient le paiement de la prestation de services (en honoraires) et reverse au porté un salaire sur lequel il cotise normalement et qui lui ouvre droit au bénéfice des prestations sociales. « Ne pas supporter les risques liés à une création d’entreprise » est la principale raison qui justifie le recours au portage (55 %). Un dispositif de transition après une rupture Le portage permet souvent de « rebondir » après une rupture. 56 % des personnes interrogées étaient restées dans leur dernier poste entre 5 ans et plus de 15 ans. « Cette forme de fidélité à l’entreprise rend la rupture plus difficile », estime Erwan Poiraud, Responsable de formation au sein du Groupe IGS. Le portage peut l’atténuer. 77 % des sondés ont fait le choix du portage à la suite d’une rupture professionnelle. Pour 25 % des sondés, le portage permet une transition professionnelle, compte tenu de la difficulté pour les seniors à retrouver un emploi salarié. 22 % l’ont même choisi par défaut. Mais 77 % souhaiteraient utiliser le portage pendant leur retraite. Cela pourrait contribuer « à modifier la fin de vie active » analyse Erwan Poiraud. Pour 27 % des sondés, c’est « une étape vers la retraite ».

article paru sur ACTUEL RH : Lire l’article de Actuel-RH.fr

Bas
Le travail par missions : une solution pour les cadres seniors et les entreprises
Ce n’est certes pas « la » solution au chômage des seniors, mais c’est en tout cas, une solution pour réduire le nombre de cadres seniors au chômage… De quoi parle-t-on ? Du travail par mission. Une (...) en savoir plus